Sélectionner une page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur Jonhatan VANHAEREN

 Djo ce bienfaiteur, a contribué par son généreux don à la campagne de reboisement du domaine en Janvier 2018. Plus de 2000 arbres de 20 espèces différentes ont ainsi pu être mise en terre. Son aide précieuse nous a également permis de recommencer un cycle de pépinières avec 1500 semences de Théier et Caféier.

   Un grand Merci à toi Djo !

Classée 158 sur 188 par l’indice de développement humain (IDH) du PNUD en 2016, l’île de Madagascar tend à sortir d’une grave crise politico-économique suite aux troubles intérieurs de 2009.

Les prochaines élections sont prévues fin 2018 (présidentielle) et début 2019 (législatives).

Exclus du scrutin en 2013, les anciens présidents de la République, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina, se sont déclarés candidats pour 2018.

Avec une croissance économique de 4,1% pour une inflation de 6,7% (FMI) en 2016, Madagascar reste un pays pauvre, peu développé, en proie aux catastrophes naturelles dues aux chargements climatiques, à l’insécurité alimentaire et aux épidémies.

Sachant que 50% de la population a moins de 20 ans et que 80% vit en zone rurale, le secteur agricole présente à la fois des opportunités d’emploi et une solution pour subvenir aux besoins alimentaires croissants et contribuer à une gestion rationnelle et rationalisée de l’environnement.

En 2015, 25,6% du PIB étaient issus de l’agriculture, Il est ainsi possible de le considérer comme une priorité.

Madagascar tente, parallèlement, de retrouver une place sur la scène internationale en organisant avec succès à Antananarivo, fin 2016, des événements comme le 16ème sommet de la Francophonie ou encore le 19ème sommet des chefs d’Etats et de gouvernement du COMESA.

Il est prévu que le groupement d’agriculteurs, installé sans cadre légal sur les terres du Domaine de la Parfumerie KASTEL, soit intégré au projet sous réserve d’un comportement écologique et responsable.

Fondateur du Domaine, Mr Pierre KASTEL, a estimé qu’une politique d’inclusion et de sensibilisation suivie d’une adhésion et d’une participation au projet, accompagnée de formations à l’écologie, était préférable à celle d’une exclusion de ce terrain privé.

Ce projet écologique, de développement durable, de reboisement, d’éco-tourisme, d’agriculture équitable et de santé publique, aux retombées socio-économiques certaines, sera piloté par une jeune femme native de la région et issue de la classe moyenne de la population.

Le groupement de planteurs se verra proposer des activités génératrices de revenus, impliquant leurs familles, autour des thématiques de la sensibilisation à l’écologie et du respect de l’environnement.

Le reboisement sera l’une des mesures phares du projet, afin d’inverser sur le long terme et de façon pérenne la courbe alarmante de la déforestation sur l’île.

L’éco-tourisme permettra de faire connaitre le Domaine de la Parfumerie KASTEL et valoriser les efforts continus du collectif d’agriculteurs en vue de s’approprier et de diffuser des pratiques responsables.

Le projet promouvra l’agriculture équitable en développant le concept de partage des ressources.

Enfin, la santé publique sera un secteur qui bénéficiera directement du projet par la diminution progressive de la part de la culture du katy –considéré comme drogue par l’OMS–, au profit de nouvelles essences.

 https://dianebourque.com/wp-content/uploads/2009/12/optimisation-image-wordpress-google-taille.jp